Normandie légitime : Les droits de La Maison d’Anjou (1885)

Vu sur le site Normandie légitime : Le propos de cet article est de commenter le petit livre paru en 1885 : « Mémoire sur les droits de la Maison d’Anjou à la Couronne de France » et aussi deux lettres manuscrites exceptionnelles, véritable découverte, adressées par Monsieur Henri Frémaux de Lille à Monsieur Perrin, responsable en Bretagne des pèlerinages légitimiste La première lettre est datée du 2 mai 1897

Vexilla Galliae : L’équipe de France est-elle républicaine ?

Lu sur Vexilla Galliae Les Valeurs de la République sont si universelles selon ses apôtres qu’elles sont transposables à tous les états, à tous les corps de la société. Essayons, et ce sera notre façon à nous de nous associer à l’euphorie collective, de transposer le modèle républicain à l’équipe de France de football. Ce qui n’est d’ailleurs pas si incongru qu’il n’y paraît de prime abord puisque c’est Didier

Échos de l’université d’été légitimiste Saint-Louis.

L’Union des Cercles Légitimistes de France (UCLF) est aujourd’hui l’unique structure à proposer une université d’été authentiquement légitimiste, baptisée « Université Saint-Louis ». Cette institution s’est développée malgré de nombreuses attaques, critiques et basses manœuvres, et perdure lors même que ceux qui ont tenté de la mettre à bas ont jeté l’éponge… L’édition 2018 a été un réel succès et nous vous invitons à en lire un compte-rendu >  ici. Quel est

Lyon, août 1793 : «Pas de liberté pour les ennemis de la liberté»

Vu sur le blog de Maître-Chat Lully : A partir du 9 août 1793, la ville de Lyon, en révolte ouverte contre la Convention depuis la fin du mois de mai, fut assiégée par une armée de quelque 65.000 hommes. Les défenseurs de la ville, eux, sont estimés à moins de 10.000 combattants. Le siège lui-même, qui allait durer exactement deux mois, puisque la reddition eut lieu le 9 octobre

Vibrante action de grâces pour le 3e pèlerinage de la Confrérie Royale au Puy-en-Velay !

Le site de la Confrérie Royale rend compte de la ferveur de ce pèlerinage à Notre Dame du Puy qui s’est tenu le week-end du 11 au 13 mai 2018 au Puy en Velay. Le compte-rendu du Prieur de la Confrérie Chers membres et amis de la Confrérie Royale, De retour en mon ermitage, au terme de ce samedi 12 mai 2018, en ma qualité de Prieur de notre petite

« Benoît Labre, c’est la contre-révolution en personne ! »

Nous avons vu ce qu’avaient été les derniers jours et la mort de Saint Benoît-Joseph Labre (ICI). Voici maintenant quelques éléments de réflexion et de méditation, mettant en évidence les leçons que sa vie et ses exemples donnent aux fidèles d’aujourd’hui. À la suite de la béatification du saint pèlerin et mendiant, célébrée à Rome le 20 mai 1860 par le Bienheureux Pie IX devant quelque 40000 fidèles, le diocèse

Un pape peut-il tomber dans l’hérésie ?

J’ai beaucoup lu, beaucoup réfléchi, beaucoup prié avant de finaliser le texte qui suit. Je n’ai rien inventé, j’ai approfondi des textes de théologiens que je crois sérieux, je me suis inspiré de leurs réflexions et remarques avant d’écrire moi-même, et j’ai tenu à me faire relire par un prêtre de confiance, à l’orthodoxie éprouvée, qui m’a fait l’honneur de m’écrire ces lignes : « Rien d’hérétique ou même d’obscur dans

Billet d’humeur de Maître-Chat Lully sur la place des femmes dans l’Église

Demain, à grand renfort de tintamarre médiatique, on va nous rappeler que le 8 mars est la « journée internationale des femmes » ou plus exactement « journée internationale du droit des femmes ». Si, à cette occasion, il peut arriver que l’on entende quelques propos sensés et justes, il faut bien reconnaître qu’ils sont souvent emportés par un maelström de contre-vérités, de stupidités, de lieux communs, de revendications agressives,

Édit de Saint-Germain par lequel Sa Majesté le Roi Louis XIII a publié et ordonné la consécration du Royaume de France à la Très Sainte Vierge Marie sous le vocable de son Assomption.

février 1638 — février 2018 En l’an 1636, la Très Sainte Vierge Marie fit savoir à la Révérende Mère Anne-Marie de Jésus Crucifié (de Goulaine), religieuse stigmatisée que Monsieur le Cardinal de Richelieu tenait en très haute estime, qu’elle désirait que la France lui soit solennellement consacrée par le Roi. L’année suivante, Sa Majesté le Roi Louis XIII, « dans le secret de son cœur », consacra sa personne et

Il faisait froid, ce tragique matin de janvier 1793

Il faisait froid, ce tragique matin de janvier 1793, lorsque le valet de chambre Cléry alluma un modeste feu dans une cheminée de cette humide et vieille bâtisse qu’était la prison du Temple. Derrière les rideaux du lit de la chambre, un homme terminait son repos nocturne. S’engagea alors un court et semble-t-il anodin dialogue entre le captif et son valet : — Cinq heures sont-elles sonnées ? — Sire,

Réponse à quelques objections qui sont souvent opposées aux Légitimistes.

Aujourd’hui, je voudrais répondre à la critique suivante, que je rapporte à peu de choses près dans les termes où je l’ai lue ou entendue à plusieurs reprises : « Quoi qu’il en soit des côtés sympathiques ou attachants de sa personne, le Prince Louis de Bourbon n’est pas de culture française, il parle le français avec un fort accent espagnol, et son français est même parfois approximatif. Quelle différence

2017-91. « Nous n’avons pas d’autre roi que César ! Nous ne voulons pas que le Christ règne sur nous ! »

Le 13 juin 313, par l’Édit de Milan (cf. > ici et > ici), l’Empereur Saint Constantin 1er le Grand avait mis fin aux persécutions contre les chrétiens. Soixante-sept ans plus tard, par cet Édit de Thessalonique, l’Empereur Saint Théodose 1er le Grand interdit tous les cultes païens dans l’Empire et fit du christianisme la religion officielle et unique de l’État. Cette date est grande. Cette date est importante. Cette

La Royauté divine sur la France

Le 25 novembre est la fête de Sainte Catherine d’Alexandrie, patronne des philosophes (représentée au transept nord de la cathédrale angélique du Puy), l’une des saintes qui apparurent à Sainte Jeanne d’Arc pour la préparer à sa mission : délivrer Orléans et faire sacrer le Roi, et par là, restaurer le Roi légitime et rappeler la Royauté divine sur la France. Comme pour le Saint-Sacrifice de la Messe et tout

L’Assemblée plénière des Évêques de France approuve l’ouverture de la cause de béatification de Madame Élisabeth de France (1764-1794)

L’ouverture de la cause en vue d’une éventuelle béatification de Madame Élisabeth de France (1764-1794) a été approuvée par l’Assemblée plénière des évêques de France qui s’est achevée à Lourdes ce 7 novembre 2017, indique le communiqué final des évêques. Si l’enquête diocésaine était concluante le dossier serait communiqué à Rome. Madame Élisabeth de France, sœur célibataire du roi Louis XVI, a été guillotinée, à l’âge de 30 ans, le

Du véritable visage de Luther

Tandis que, jusqu’aux plus hauts degrés de la hiérarchie de l’Église en crise, un certain nombre de catholiques multiplient gestes symboliques et prises de parole pour « célébrer » ce que l’on appelle (d’ailleurs à tort) le « cinquième centenaire de la réforme » – car il n’y a pas une « réforme » monolithique, mais il y a un ensemble complexe de révoltes successives et inflationnistes contre l’Église catholique,

Le 28 octobre 312 : Victoire de l’empereur Constantin et acte fondateur de l’Europe chrétienne

La Confrérie Royale revient sur l’histoire de l’empereur Constantin : de sa victoire miraculeuse à la bataille de Pont Milvius le 28 octobre 312, à son Édit de Milan qui constitue le fondement de l’Europe chrétienne. Avec ce ferment civilisateur le règne de Constantin a permis l’épanouissement de tout l’Occident chrétien. [À lire sur le site de la Confrérie Royale]

« Et d’abord, votre Prince, pourquoi n’habite-t-il pas en France ? »

[…] si l’aîné des Capétiens, Roi de droit, choisissait de résider en permanence en France avec sa famille, cela signifierait par le fait même qu’il consentirait à devenir un « citoyen de la république » et à se soumettre dans la vie quotidienne à toutes les lois de la république. Or, si le Prince Louis, son épouse et ses enfants, possèdent la nationalité française (quoi que prétendent un certain nombres d’ignorants), il

Stéphane Bern et la succession

B. Lus et V. Le Roux : Entre Louis XX et Henri VII, qui soutenez-vous ? Stéphane Bern : […] Si je ne veux pas renier ma jeunesse, le candidat le plus légitime est l’héritier des Orléans. Henri VII d’abord – mais c’est un monsieur de 83 ans – donc je pencherais plutôt pour son fils, Jean d’Orléans. Il se trouve que je suis aussi ami avec Louis XX, et

Les martyrs de septembre 1792 : mémoire et dévotion.

Chaque année, le mois de septembre nous fait commémorer en France l’un des plus tragiques épisodes de notre histoire, l’une des taches indélébiles que la Révolution dite française imprima sur le sol de notre pays et dans la mémoire historique de notre peuple. Il s’agit des massacres de septembre 1792. Les atrocités de la Révolution ne manquent pas au tableau de cette période charnière de notre histoire. Le « livre