Succès de l’édition 2018 de l’Université Saint-Louis

  • 99
    Partages

Le grand rendez-vous annuel a tenu ses promesses

Ils sont venus de Lorraine, de Bretagne, de Camargue ou d’Aquitaine, et ils l’attendaient tous avec impatience depuis l’été dernier cette université, avec ses journées intenses de travail en cellule, ses repas conviviaux et festifs. Ils la préparaient fébrilement depuis plusieurs mois, peaufinant leur conférence, engrangeant les connaissances par leurs lectures, fourbissant leurs arguments, les réseaux sociaux s’en souviennent encore.
Cette année, honneur au Bordelais : la charmante petite ville de St Macaire sur les bords de la Garonne accueille en effet la 28e édition de notre Camp chouan.
Cinq journées effervescentes d’échanges, de rires, de grâce aussi, avec la messe et le chapelet quotidiens.
Moyenne d’âge 33-34 ans, du lycéen au retraité, de toutes les professions jusqu’à la vocation sacerdotale (celle de notre aumônier), garçons et filles tous réunis pour ce même objectif de servir Dieu et le Roi.
Les conférences ont permis d’acquérir des connaissances tous azimuts. Jugeons-en :

  • Retour sur les 3 degrés de légitimité principes d’unité nationale et d’amitié internationale.
  • Le passage du chevalier au soldat moderne.
  • Jean Dutour, l’académicien plein d’humour et royaliste.
  • Blaise Pascal précurseur de la modernité politique, retour sur le « Discours sur la condition politique des grands.»
  • Les lois constitutionnelles, intermédiaire entre le droit naturel et les lois positives.
  • Les origines gnostiques du transhumanisme.
  • Histoire symbolique des armoiries de France : « sans rituel, tout meurt. »
  • Du protestantisme à la modernité.
  • Les origines philosophiques du Ralliement du pape Léon XIII à la République athée.

Une nouveauté pour cette édition : l’utilisation de deux supports d’étude. En effet, outre les traditionnels Cahiers de l’Université, les nouveaux venus ont travaillé en cellule le livret Introduction à la légitimité (les deux documents sont téléchargeables sur le site www.viveleroy.fr en version PDF.)
Cinq jours heureux passés à une vitesse folle, et c’est déjà l’heure de se séparer. Dans l’euphorie, on prend de fermes résolutions de militantisme pour la rentrée (création de cercle, de groupe d’étude, organisation de conférences, écriture d’article, auto-formation aux outils numériques afin d’en faire bénéficier la communauté…) Vite, on s’échange les adresses des nouveaux amis qui sont désormais intégrés aux réseaux des anciens : rendez-vous pris sur FB ou sur le Forum royaliste et surtout, rendez-vous en 2019 pour la prochaine session de l’Université Saint-Louis.