Superbe journée du Cercle Robert de Baudricourt de Lorraine

  • 25
    Partages

« Mousseline la sérieuse » livre et conférence de Madame Sylvie Yvert

Superbe journée, samedi 20 octobre 2018 au Cercle Robert de Baudricourt de Lorraine où le public était au rendez-vous, à Nancy, dans le cadre d’une conférence sur le thème : « La réhabilitation d’une princesse royale » ! Le sujet était consacré au livre : « Mousseline la sérieuse » de Madame Sylvie Yvert.

L’auteure s’est glissé dans la peau de cette jeune enfant fille du roi Louis XVI et de la reine Marie-Antoinette, au destin troublant, douloureux, au moment d’une époque tragique de l’Histoire de France.

Vie de la dernière survivante du Temple

C’est la vie d’une petite princesse, dernière survivante de la Tour du Temple, après les assassinats de ses parents et de sa tante condamnés à l’échafaud, puis la mort de son petit frère le dauphin dans des conditions abjectes et totalement inhumaines. En passant par la fuite à Varennes, les deux exils, l’éclatante victoire de la monarchie restaurée en 1814, sa vie amoureuse, et son amour indéfectible pour la France et les Français ; notre conférencière a tenu en éveil un auditoire très attentif aux informations fournies, et qui n’a pas manqué de poser de nombreuses questions à la fin de la séance ; celle-ci s’est achevée par la vente du livre dédicacé par l’auteur.

Un public conquis

L’événement s’est prolongé par un goûter au cours duquel les participants ont été conviés dans une ambiance chaleureuse et amicale. C’est avec un pincement au cœur que Madame Yvert a pris congé de ce public Lorrain, conquis, généreux et profondément attachant… qui a partagé avec elle un sentiment identique ressenti par tous les participants à cette conférence : celui que les drames subis tout autant par cette famille royale assassinée que par le peuple de France n’ont pas encore, aujourd’hui, été totalement éclairés à l’aune de la réalité. La barbarie des dits « révolutionnaires des Lumières » n’est ni plus, ni moins que la mort programmée de l’âme française et la destruction progressive de notre pays.

Devant les atrocités commises à cette période, l’auteur du livre et les participants à cette conférence ont pris conscience que la pleine horreur de ces actes a été passée sous un silence responsable et coupable ; unanimement ils ont salué l’amour de la France de cette princesse royale qui a placé face à l’insoutenable, toute sa foi chrétienne d’amour et de pardon à l’égard des bourreaux de sa famille.

Visitez le site du Cercle Robert de Baudricourt : Cercle de Lorraine