Les cendres du Phénix

  • 642
    Partages

Rétablir la Monarchie ? Quelle Monarchie ?

La vieille royauté française, que nous autres Légitimistes défendons, appartient-elle au passé ? Est-elle une page poussiéreuse dont les grandes heures sont à remiser dans le fond des mémoires dans le meilleur des cas, ou dans les abysses de l’oubli ? On pourrait le croire en effet. Elle nous paraît bien archaïque et effectivement elle l’est pour une bonne part. Qui voudrait pourtant sortir d’un tombeau ces vieilleries du temps jadis qui n’ont plus cours aujourd’hui ? Personne.

Non pas un copier-coller de l’ancien monde…

Et les royalistes n’échappent pas à la règle. Car ce ne sont pas les privilèges des nobles et du clergé que nous voulons ramener à la vie ; ce n’est pas la monarchie absolue vue comme une sorte de dictature par nos contemporains, et qu’elle n’était pourtant pas ; pas plus que l’administration alambiquée du Royaume et sa fiscalité inefficace. Les royalistes légitimistes, comme les autres Français sont des hommes de leur temps, nous voulons le bien de notre pays et nous songeons à son avenir. Mieux, nous l’avons envisagé.

… mais restaurer les principes

Ce que nous voulons ramener à la vie, ce sont les principes de cette monarchie fondée sur le droit naturel, les coutumes ancestrales, la doctrine sociale de l’Église, etc. en bref ce qu’on nomme la Tradition. La Tradition est fondée sur la seule véritable société humaine : la famille. Un homme et une femme, tous deux enfants d’un homme et d’une femme et dont les enfants perpétuent leur lignée, et ce depuis la nuit des temps. Et le Royaume c’est une union de familles dont la tête a été confiée à une de ces familles. Et de même qu’on ne choisit pas sa famille, on ne choisit pas son chef. Or la Tradition, qu’on le veuille ou non, a d’abord disparu des esprits avec les Lumières puis, de notre pays avec la Révolution, et elle ne reviendra pas avant la fin de l’ère des Lumières dans laquelle nous vivons.

Notre mission : transmettre

Notre tâche est là. Car il n’y aura pas de retour à la Monarchie sans un retour à la Tradition ancrée dans la loi naturelle. Sans elle, la Monarchie n’a pas de sens. L’ère des Lumières est marquée par l’individualisme et elle s’achèvera un jour, car la société humaine est d’abord composée de familles et non d’individus. Et c’est pourquoi nous avons l’air inactifs, car ça ne sert à rien de défiler dans les rues quand il n’y a personne à convertir, notre monde est encore esclave des Lumières. Le monde reviendra en temps et en heure à la Tradition. Il faut pour cela d’abord éveiller les consciences, ce qui ne peut se faire sans comprendre les différences philosophiques profondes de ces deux ères.

Poussières ? ou cendres dont le phénix va renaître ?

Nous avons peut-être l’air un peu poussiéreux avec Louis XX. Ça nous rappelle de vieilles histoires de notre passé, mais nous savons que reviendra l’ère de la Tradition dans un avenir relativement proche. Nous le savons car, si l’homme fait parfois des choix désastreux, il ne peut trahir éternellement sa nature. Nous ne sommes donc paradoxalement pas tournés vers le passé, mais bien vers l’avenir. Cette poussière, car c’est bien de la poussière, mais ce n’est pas n’importe laquelle. Ce sont les cendres du Phénix. Et c’est pour cela que nous sommes Légitimistes.